Train Simulator

Train Simulator (série de jeux vidéo, 2009)

Article de Wikipedia
 
Train Simulator

Genre
Développeur
Éditeur
Dovetail Games
Distributeur
Steam, Humble Store (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Premier jeu
Plate-forme

Site web

Steam propose du contenu additionnel comme des routes ou des locomotives sous formes de contenu téléchargeable. La série connait plusieurs mises à jour significatives comme en 2009, avec la nouvelle version RailWorksRailWorks 2: Train Simulator3,4 en 2010, RailWorks 3: Train Simulator 2012 en 2011, Train Simulator 20135 en 2012, Train Simulator 20146 en 2013, Train Simulator 20157 en 2014, Train Simulator 20168 en 2015, Train Simulator 20179 en 2016, Train Simulator 201810 en 2017 et Train Simulator 201911 en 2018

Versions

En 2009, RSDL présente la nouvelle version RailWorks, compatible mais distribuée sur la plate-forme de jeu Steam.

Fin , une nouvelle version appelée RailWorks 3 (également intitulée Train Simulator 2012) est publiée : elle propose le dévers des voies ainsi que des améliorations dans les effets visuels dont les sources lumineuses (phares, lampadaires…), la pluie sur le pare-brise, les ombres dynamiques et le « relief distant ».

Fin , une nouvelle version intitulée Train Simulator 2013 apporte quelques modifications dans la gestion du jeu par une interface rénovée et la possibilité d’utiliser des manettes de jeu Xbox 360.

Au fil des années, en septembre, apparaît une nouvelle dénomination de version :

  • Train Simulator 201412 offre un mode Carrière et la mise en route rapide Quick Drive mais aucune autre nouveauté,
  • Train Simulator 201513,14 propose un mode « Académie » pour l’apprentissage de l’utilisation du simulateur et quelques extensions dans l’éditeur d’itinéraires.
  • Train Simulator 201615,16, sorti le , apporte peu de choses comparé au 2015.
  • Train Simulator 2017, sorti le , de nouvelles textures et modélisations sont présentes, notamment sur les personnages et l’intérieur des cabines de trains. De nouvelles locomotives et routes sont disponibles en supplément.
  • Train Simulator 2018, sorti le , apporte peu de choses comparé au 2017. De nouvelles locomotives et routes sont disponibles en supplément.
  • Train Simulator 2019 sorti le , apporte une version 64 bits

Système de jeu

Le jeu consiste à conduire un train de façon plus ou moins réaliste en tenant compte de contraintes de tout type : signalisation, horaires, météo, etc. Les trains peuvent se conduire en deux modes: soit en respectant les procédures complexes proches de celles du matériel réel, soit en faisant usage des commandes simplifiées que le simulateur propose.

RSDL propose divers add-ons sur Steam, souvent réels, comme des lignes ou des trains. JustTrains propose aussi ces services avec en plus des scénarios de qualité pour quelques lignes.

Logiciel ouvert

Train Simulator dans la mesure où l’utilisateur peut créer les éléments apparaissant dans l’environnement simulé. Ainsi, avec le jeu est fourni un éditeur d’itinéraires permettant :

  • d’importer des modèles numériques de terrain et d’y appliquer des textures,
  • de tracer des voies ferrées avec signalisation, des routes avec trafic, et toutes entités présentées sous forme de courbes splines (lignes électriques, murs, haies, talus, viaducs, etc.).
  • de superposer, pendant l’édition, les images Google Earth pour servir de guide aux tracés et positionnement d’objets,
  • de positionner des objets de toute sorte : bâtiments, végétation, personnages, lacs, etc.

Il est également possible de créer des objets et des matériels roulants utilisables dans le jeu mais aucun éditeur n’est fourni pour cette tâche. Il est nécessaire pour cela de disposer d’un logiciel tiers de modélisation 3D avec un module de conversion vers le format spécifique du jeu. Il existe trois possibilités :

La réalisation de matériels roulants doit s’accompagner du développement des caractéristiques dynamiques, des éléments sonores et lumineux ainsi que de la modélisation de la cabine de conduite avec ses commandes et ses indicateurs.